dimanche, 18 avril 2021|

2 visiteurs en ce moment

 

Un communiqué du Collectif "CGT Educ Pop et économie solidaire "sur les contrats aidés qui ne verra pas le jour !


Il y a peu, je participais à la constitution d’un "collectif" CGT souhaitant regrouper des salariés syndiqués ou non sur les questions d’éducation populaire et d’économie solidaire. Après avoir bataillé sur l’idée d’inclure l’économie solidaire car l’éducation populaire ne parle pas assez dans notre milieu, est trop restrictif malgré que la convention de l’animation soit celle la plus utilisée, le collectif s’est vu plusieurs fois, mais les difficultés des contextes de chacun a fait que le collectif n’a pas pris pour l’instant.
L’idée de communiquer sur les contrats aidés a été avancée et voici la proposition que j’avais faite...

Gel des contrats aidés : le collectif CGT Educ Pop et économie solidaire aux côtés des bénéficiaires

Le Gouvernement a supprimé avec la brutalité à laquelle il nous a habitué dans ses relations au monde du travail, plusieurs centaines de milliers de contrats aidés dans le milieu associatif. Non renouvelé, annulé, des centaines de salariés en Loire Atlantique ont eu la bonne nouvelle au retour des congés d’été.

La CGT n’est pas dupe ; ces contrats, subventions indirectes aux employeurs, ne sont surtout pas des dispositifs efficaces pour combattre durablement l’emploi et la précarité. Malgré tout, les syndiqués CGT du collectif connaissent bien les conséquences que peut avoir l’abandon de ces contrats dans les associations déjà malmenées depuis plusieurs années par l’austérité gouvernementale et l’accroissement des maux de la société.

Des activités qui s’arrêtent, ce sont des salariés précaires ou permanents mis sur la sellette. Dans des petites équipes, la compensation économique est difficile et le poste est bien souvent supprimé. A l’heure des choix sociaux et d’une volonté hypocrite de ne pas communiquer officiellement sur les chiffres du chômage, on peut s’attendre à un vrai "plan social" déguisé dans le milieu associatif. Ici et là, des salariés vont perdre leur emploi pour mieux financer le CICE dont on peine encore à voir les effets, sauf dans les poches des actionnaires. 30 milliards distribués (2013 et 2014) aux employeurs par le CICE, combien d’emplois créés ? Ou même sauvegardés ! Est ce bien comparable au milliard et demi que représente l’enveloppe des contrats aidés par an ?

Le collectif CGT Educ Pop et économie solidaire est composé de salarié.e.s syndiqué.e.s CGT issus du milieu associatif et prêt.e.s à écouter et défendre les salarié.e.s relevant de ce secteur. Dans les associations aussi, il faut défendre ses droits et une vision du monde du travail, respectueuse et épanouissante, et ne pas céder aux grosses ficelles de l’entreprise libérale.

La CGT est là pour défendre les droits des salarié.e.s. Les salarié.e.s associatifs relèvent du droit privé, donc du code du travail. Rejoignez nous !

Ceci est donc, en exclusivité, un communiqué qui ne verra jamais le jour...


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »