mercredi, 28 octobre 2020|

3 visiteurs en ce moment

 

"Abonnement avec critères trop restrictifs" ou comment Pôle Emploi t’oblige à chercher ce que tu ne veux pas !


Même si j’ai un statut salarié via ma coopérative d’activité, mon activité ne me permet pas de sortir de la précarité économique. Pôle Emploi non plus d’ailleurs, puisque la vénérable institution que je défends (dans la nature même de sa mission) ne m’apporte que des demandes et aucune réponse.

A aucun moment, je n’ai reçu une offre intéressante, aucun soutien dans ma recherche, aucun soutien "psychologique" dans la situation... Au contraire, puisque, suite à mon changement de statut au 1ier septembre, Pôle Emploi m’a versé une allocation et je me retrouve avec un trop-perçu.

Je ne conteste pas le trop-perçu d’ailleurs, juste la méthode et le ton utilisé. L’argent que j’ai récupéré en trop est l’argent des allocataires et je dois le rendre à la communauté. Ce qu’a du oublier l’auteur de la lettre car je ne le dois donc pas à Pôle Emploi, bras armé de la politique de redistribution de la protection sociale (Pour rappel !).

Ceci étant, j’ai reçu un joli mail qui me dit que mes critères de recherche sont trop restrictifs. Je ris... Si si... Je ris. Jaune.

En effet, depuis quelques semaines, j’ai modifié mes critères. Avant, j’étais sur le "fameux" chargé de mission et chargé de développement. J’avais certes plus de propositions, mais qui ne correspondaient en rien à mes attentes. La plupart était sur du développement commercial [1], le reste sur du chargé de recrutement en agence d’interim ! L’esclavage a de bons jours devant lui, mais sans moi. J’ai donc modifié mes critères pour être plus en phase avec ce que je voulais trouver.

Reprenons les :
Métier, compétence, mot-clé : direction, association
Ouhhh... Quelle ambition ! Un poste de direction en association... Vu l’hétérogénéité du secteur, je peux clairement AFFIRMER [2] qu’il y a environ 220000 directeurs d’association en France. Même si ils ne sont pas tous à pourvoir, cela fait une probabilité forte.
Et qui plus est, je peux avancer que ce type de poste, pour une bonne partie, peut convenir à mes compétences !

Lieu de travail : Loire Atlantique
Quelle manque d’ouverture que de vouloir travailler dans le département où j’habite ! Comment ? Tu ne veux pas te taper 3h de train tous les matins pour monter sur Paris. Bin non.

Offres partenaires : Oui
J’ouvre juste au fait que tous les profiteurs du marché des chômeurs puissent me contacter.

Type de contrat : CDI
Mince... Je veux sortir de la précarité ! Si je pouvais passer à un contrat me permettant de me projeter un peu. Sachant que c’est mon souhait, je laisse malgré tout ouverte ma porte puisqu’en janvier 2020 [3], je passe un entretien d’embauche pour un poste en temps partiel et en CDD. Alors...

Durée hebdomadaire : Non renseignée, Temps plein, Temps partiel
Justement, j’en parlais. Oui, c’est vrai, j’ai le culot de demander un CDI en temps plein... Je ne demande même pas à être très payé, juste pouvoir me dire que si je ne fais pas de connerie, je peux me projeter à plus de 6 mois. Quel culot !

Donc, en conclusion, si vous avez de trouver du travail, de vous sentir soutenu, crédible et surtout considéré, ne comptez pas sur Pôle Emploi...


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

[1Moi ! Sur du dev commercial ! La blaaaaague ! Je n’arrive même pas à vendre correctement sur le bon coin !

[2Connaissant bien le marché !

[3SCOOP !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »