lundi, 1er mars 2021|

4 visiteurs en ce moment

 

Stop au financement public de CIVITAS !

Date de publication :
Mots clés :
  • Civitas
  • Déduction fiscale
  • FEMEN
  • Mariage pour tous

  • L’officine intégriste CIVITAS, qui se définit elle-même comme un « lobby catholique traditionaliste », synthèse de l’intégrisme catholique lefebvriste et du nationalisme identitaire, incite au financement de ses méfaits en sollicitant des dons de la part de particuliers et de sociétés, dons qui bénéficient d’une déduction fiscale sous la forme d’une réduction d’impôt. L’État, et donc l’ensemble des citoyens, finance ainsi CIVITAS en renonçant à percevoir 60 ou 66% du montant des dons au travers de la réduction des impôts acquittés par les donateurs.

    Le reçu délivré par CIVITAS permet aux particuliers de déduire de leur impôt sur le revenu 66% du montant de leur don, et aux entreprises de déduire 60% de leur don de leur impôt sur les sociétés.

    Rappelons que cette déductibilité des dons est sensée être réservée aux associations d’intérêt général ou d’utilité publique.

    Ainsi, pour permettre cette réduction d’impôt, l’administration fiscale considère donc que l’association CIVITAS fait œuvre d’intérêt général.

    En tant que citoyens, nous ne pouvons pas accepter cette forme de financement public d’une association qui s’oppose ouvertement à l’intérêt général en organisant des manifestations hostiles à l’égalité des droits et à la liberté d’expression, n’hésitant pas à utiliser la force et à troubler l’ordre public. Après les manifestations contre la pièce de théâtre de Romeo Castellucci Sur le concept du visage du fils de Dieu ou contre la pièce de théâtre de Rodrigo García Golgota picnic, CIVITAS a franchi un pas en justifiant les graves violences qui ont eu lieu à l’encontre des FEMEN et de la journaliste Caroline FOUREST lors de la manifestation qu’elle a organisée le 18 novembre contre le projet de loi pour le mariage pour tous.

    Nous demandons donc à Pierre Moscovici, ministre de l’économie et des finances, de prendre sans délai toute mesure nécessaire pour que l’association CIVITAS ne puisse plus bénéficier de la possibilité d’émettre des reçus cerfa N°11580*03 au titre des article 200 et 238 bis du code général des impôts, rendant ainsi impossible toute déduction fiscale sur les dons qui lui sont faits, c’est à dire toute compensation financière puisée dans les ressources de l’État en direction de CIVITAS.

    Source : En savoir plus...

    Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

     
    A propos de Le blog de Guillaume
    Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
    En savoir plus »