jeudi, 28 janvier 2021|

15 visiteurs en ce moment

 

Ma lettre de candidature au renouvellement de mon mandat d’administrateur de la Mutuelle des Motards


Les sociétaires élus en assemblées régionales ayant reçu maintenant le dossier avec les documents d’AG, dont ma candidature, je peux me permettre de la rendre publique sur mon blog personnel (Qui en soit n’est pas non plus Libération ou Moto mag !).
Ceci est donc ma candidature pour l’assemblée générale 2014 de notre mutuelle. Déjà 3 ans passés au CA, prenant la suite du mandat d’Henri. Ça passe vite en même temps.
Il manque mon CV (qui est à joindre maintenant) et l’extrait de casier judiciaire (que l’on fournit une fois élu).

Mesdames, Messieurs les représentants des sociétaires, chers amis,

J’ai le plaisir et l’honneur de me représenter devant vous après avoir occupé le mandat de trois ans que m’avez confié lors de notre assemblée générale de 2011.
Quelques informations personnelles à destination de celles et ceux qui ne me connaissent pas, j’ai 43 ans, vit maritalement depuis 18 ans et j’ai 2 enfants. Je suis salarié d’une association depuis bientôt dix ans après avoir travaillé pour la grande famille des mutuelles santé.

Bien entendu, je pratique la moto depuis longtemps, 25 ans cette année et je suis passé par un certain nombre, voire un nombre certain, de marques de moto, mais depuis 21 ans, je roule sur la marque allemande aux cylindres à plat. De ces éléments et expériences, je retire ma philosophie de vie et les orientations à prendre.

Mon fils aîné a 21 ans, son père est décédé dans un accident de moto, un piéton à tendance suicidaire s’est jeté sous ses roues. Nous avons dû croiser le fer contre la loi Badinter qui protège l’usager le plus vulnérable, ce qui est bien mais qui ne prend pas en compte dans un drame comme celui-ci de la faute du piéton. J’ai désormais cette conviction que l’on peut faire bouger des choses que l’on peut penser figées.

Mon emploi de salarié est en lien avec la gouvernance associative, celle des élus. Au quotidien, je communique auprès de personnes « virtuelles », sur internet, à propos de sujets sociétaux. L’association est autofinancée à 95%, cela revient à vous dire que j’ai en charge de financer mon poste au quotidien comme ceux de mes deux collègues. Et donc d’être autant développeur que gestionnaire. Je mesure bien que la vie d’un acteur économique n’est pas un long fleuve tranquille, surtout quand on est de petite taille mais avec l’atout principal d’être sur une niche que les plus gros acteurs peinent à investir faute de souplesse, malgré leurs capacités économiques. J’ai appris ainsi à avoir un coup d’avance, à me trouver là où on ne nous attend pas, et à conjuguer modèle économique classique et modèle militant.

L’utilisation d’un deux roues motorisé est quotidienne pour mes déplacements. Elle est rationnelle et passionnelle. Elle a naturellement trouvé sa place dans le Mouvement des motards en colère. J’ai participé à la relance de l’antenne FFMC dans le 44 en 1996 et intégré le bureau national de 1999 à 2009. En 2011, j’ai rejoint l’équipe du conseil d’administration de notre mutuelle. Bientôt 20 ans d’engagement dans le mouvement FFMC, de respect pour l’animation et la décision collectives, d’apprentissage sur les sujets d’utilité publique, la sécurité routière, la formation, l’information et l’assurance.

Durant les trois de mon mandat d’administrateur, j’ai agi conformément à ma philosophie et j’ai mis mes connaissances au service du collectif qui gère la Mutuelle pour le compte de ses sociétaires. Il est toujours peu aisé de tirer un bilan individuel d’un bilan collectif. L’animation des séances du conseil permet d’écouter les uns et les autres, de réfléchir ensemble et de se prononcer en fonction de ses propres convictions.
Ce collectif élu démocratiquement par l’assemblée générale, tire sa légitimité des votes exprimés sur un projet. Je me suis inscris dans ce projet en me présentant à vos premiers suffrages, le projet d’une mutuelle non corporatiste, avec des prestations de qualité, prenant en compte la spécificité de son sociétariat sans trahir ni ses origines, ni ses orientations. Je suis fier de participer à la construction de la mutuelle qui assure 25 % de jeunes motards et qui garde des sociétaires expérimentés également attachés à ce principe de solidarité inter générationnelle.
Toutes les décisions que j’ai été amené à prendre sur les sujets qui relèvent de la responsabilité collégiale du conseil, toutes ces décisions ont été prises avec en pensée l’impact qu’elles auraient pour les sociétaires, pour les salariés. Le mandat que votre assemblée m’a confié c’est pour administrer la mutuelle dans l’intérêt du sociétaire motard ou scootériste ou cyclomotoriste que je croise tous les jours, celui avec qui je partage des points de vue aux assemblées régionales, celui que je ne connais pas mais qui partage les mêmes envies, assume les mêmes risques et prend le même plaisir que moi sur sa bécane.

On dit souvent que la qualité d’un assureur se mesure à sa gestion des sinistres. C’est effectivement son métier que d’indemniser. Mais ce n’est pas que d’un chèque dont il est question. C’est aussi du relationnel, beaucoup de relationnel qui fait appel au talent des salariés, dans un environnement hyper réglementé. C’est ce qui a motivé la création d’une commission sur la politique d’indemnisation de notre mutuelle, partager entre administrateurs et salariés le souci d’un traitement identique, égalitaire et satisfaisant pour tous les sociétaires. Le fait que je propose au conseil de m’en confier la présidence était animé par cet enjeu. Et je remercie mes collègues administrateurs de m’avoir fait confiance.

Une mutuelle ouverte sur le monde. Née d’un mouvement de motards en colère, notre mutuelle est la dernière mutuelle non corporatiste créée en France. Cette ouverture sur le monde c’est son ADN. Aucune hégémonie, juste une volonté constante de collaboration avec tous les acteurs susceptibles de servir l’intérêt des sociétaires, des motards, des usagers de la route et des citoyens.

Le film des assemblées régionales 2014 parlait de la « mutuelle des motards en colère ». Certains s’en sont étonnés... Dialectique ? Marketing ? Non, réalité des faits ! Depuis 30 ans, elle l’est, elle le restera parce que nous sommes engagés à cela au sein du conseil d’administration..

Dans la transposition des directives européennes, et dans les orientations que nos organes de tutelle souhaitent donner à ces directives, des dangers guettent nos prises de décision « motardes ». Il faut donc dépasser le cadre de notre mutuelle pour rejoindre les autres mutuelles afin de défendre nos intérêts communs quand bien même les ressemblances sont ténues et nos divergences existantes.
La concurrence est rude entre les mutuelles mais ce sera au sein de nos syndicats professionnels que nous pourrons mener les actions qui permettront de défendre nos libertés mutualistes. Ceci dit, c’est avant tout sur un projet et sur notre capacité à innover que nous gagnerons contre les esprits libéraux qui voudraient voir nos mutuelles dirigées par des administrateurs professionnels.

C’est pour aller plus avant sur ce projet que je souhaite que vous m’accordiez de nouveau votre confiance.

J’espère vous avoir apporté un éclairage sur qui je suis, ce que j’ai fait et je serai à votre disposition pour compléter ce propos lorsque nous allons nous retrouver dans le Jura.

Avec mes amitiés mutualistes et motardes

Toujours un peu long dans mes écrits, c’est mon travers, mais j’y mets mes tripes.
Par respect pour les élus à l’AG, je ne répondrai pas à d’éventuelles questions sur ma candidature, bien entendu.

A bientôt !


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »