mercredi, 24 février 2021|

3 visiteurs en ce moment

 

Les "Chevaliers" des cantonales 2011 de Riaillé... Et les autres !

Date de publication :
Mots clés :

  8

Ca y est ! La campagne officielle pour le renouvellement de certains conseillers généraux est partie ! Autant dire une chose, il fallait être un observateur averti pour le savoir... Peu ou pas d’informations presse, juste quelques articles le 08 mars pour dénoncer à juste titre le peu de place laissée aux femmes dans ces élections.

Dans l’article du Monde, on peut lire que souvent, le candidat est "homme", le suppléant est "femme". Notre canton est il différent ?

Titulaire
DROITE
Majorité présidentielle Hervé Lubert Sandra Bureau
Sans étiquette Patrice Chevalier Roseline Voisin
GAUCHE
Europe Ecologie Laurent Saliou Odile Arru
PCF FdG Pedro Maia Juliette Bisson
MRC Bruno Chevalier Liliane Delblond

Première observation : notre canton est conforme à la politique nationale sur le côté sexiste des choses. Certes, la parité est préservée, mais bon... Les partis progressistes ont peut être quand même à faire évoluer les choses de ce côté là. D’autant que la loi impose la parité dans les élections, et donc dans les cantonales...

Rappel de la loi du 31 janvier 2001 :
La loi a introduit l’obligation aux candidat-e-s aux élections cantonales de se présenter au côté d’un-e remplaçant-e de l’autre sexe, qui le remplace an cas de décès ou démission : soit en 2011 : 23,2% de femmes candidates et 76,8% de femmes suppléantes. Observatoire gouvernemental de la parité (PDF)

Il serait peut être bon de faire vivre un peu mieux la parité, càd la respecter [1] et d’inverser les "têtes" d’affiche... Notons quand même que la parité ne vaut pas compétence [2], regardons quelques femmes en politique : Marine le Pen, Marie France Stirbois, Rachida Dati, Roselyne Bachelot, ... A l’inverse, elles apportent beaucoup quand elles s’appellent Cécile Duflot, Marielle de Sarnez ou encore Elisabeth Guigou. Et d’autres... [3]

Plusieurs personnes m’ont interrogé pour connaître les candidats, savoir si j’avais des infos, et surtout quand est ce que j’allais faire mon petit article sur la campagne... Le voici donc... A ce jour, je n’ai reçu que deux professions de foi : celles des deux "chevalier", càd Bruno Chevalier (MRC) et Patrice Chevalier (Sans étiquette).

Dans l’ordre de réception, j’ai reçu celle de Patrice Chevalier en premier. Patrice Chevalier est le conseiller général sortant, renouvelable pour un deuxième mandat. Il avait obtenu presque 60% des voix au second tour, profitant d’un bon report des voix de gauche contre Philip Squelard, le sortant de l’UMP. Il est également Maire de Riaillé depuis 2001, après avoir été conseiller municipal pendant au moins un mandat, ce qui fait, grosso modo, c’est un homme politique dans le paysage riailléen depuis 1996 environ [4]... Juste environ 15 ans quoi... Mais à part cela, c’est un perdreau quoi [5]... Il est également 4ième vice président de la Compa, il est donc parmi ceux qui sont censés représenter l’intérêt collectif des habitants de la commune dans ce grand rassemblement du Pays d’Ancenis. Cela s’est vu sur le SPANC ! Précision utile : Patrice Chevalier a gardé un quart temps de formateur. Sauf erreur, il doit toujours être au CFP de Carquefou.
Le programme ? Sur un magnifique 4 pages quadrichromie papier glacé [6], il y a un "inventaire à la Prévert" des réalisations sur le territoire... par le Conseil Général de Loire Atlantique ! Alors... Tentative de récupération de l’ensemble des opérations du CG44 à son profit ou totale appropriation politique de la ligne de la majorité départementale ? Question pour moi un peu cruciale pour des élections je trouve... Creusons un peu plus tout en rappelant que Patrice Chevalier est un Maire et un conseiller général sans étiquette [7]. Si on lit les deux seules parties de la profession de foi qui sont de sa patte [8], l’édito et la conclusion, là encore, on joue sur la porosité des phrases et l’ambiguïté clairement floue !

Extraits :

En 2004, le changement de majorité au Conseil Général a incontestablement impulsé une nouvelle dynamique.

Oui, et alors ? Est ce bien ? Etait ce celle qu’il souhaitait ? C’est un constat, pas une position.

Le Conseil Général, c’est le dernier rempart de l’équité sociale, des plus jeunes aux plus âgés, pour les handicapés ou les personnes en insertion avec un objectif de retour à l’emploi.

Cà, c’est le contenu de la loi de décentralisation.

Avec Roseline Voisin ma suppléante, nous nous inscrivons dans cette dynamique et nous serons candidats en tandem pour un mandat [...]

Quelle dynamique ? Celle du changement de majorité ? Celle de la majorité actuelle ? Celle du "dernier rempart de l’équité sociale" ? Si le positionnement était si clair que cela, le texte serait moins ambigu sur l’appartenance à la majorité sortante. La profession de foi explique et revendique des opérations du Département sur le territoire, tout en faisant sa sélection. C’est trop simple d’apporter du "soutien à variabilité constante"... Le "Patrice Chevalier" ne court que pour le "Patrice Chevalier" en sorte. Et ne me sortez pas qu’il court pour le territoire, car on ne sait pas ce qu’il veut précisément pour le territoire, le document ne faisant que présenter ce qui a été fait par le Conseil Général et non ce que les candidats veulent faire... Ou plutôt, ils présentent cela en fin...

5 points que je détaille...

Point 1 : les services aux personnes des plus jeunes aux plus âgées, avec le soucis du maintien à domicile et de la présence médicale

Le CG est l’un des premiers financeurs via l’APA. Or, depuis des années, le financement baisse, ou plutôt, les prises en charge deviennent compliquées et difficilement lisibles [9]. On ne peut rejeter la faute sur la seule collectivité territoriale, mais que pensent nos candidats de la politique du CG ? Que faudrait il concrètement faire ? Le financement du 5ième risque va encore tout changer, comment se positionner ?

Point 2 : Le soutien au développement de l’emploi par les activités artisanales, commerciales, agricoles et industrielles dans la dynamique du Pays d’Ancenis

Bien. Le développement économique est plus une prérogative de la Région et de la ComCom, mais bon. Très bon souhait tout cela, mais comment ? Dans la dynamique du Pays d’Ancenis... Ce sont les élections cantonales, pas celles de la Compa [10]. Bien entendu, la cohésion entre les territoires et leurs politiques de développement est un gage de réussite, mais quel est le souhait de nos candidats pour le développement économique du territoire ? A majorité rural, est ce une agriculture biologique qu’ils prônent ? Artisanal en construisant une supérette sur la commune par exemple, comme le Maire veut le faire ?

Point 3 : Le désenclavement routier et numérique

Si c’est pour nous faire des zones "30km/h" [11]. Et puis, un désenclavement pour quoi ? Pour qui ? Pour accéder au futur aéroport de Notre Dame des Landes, projet pour lequel le candidat Maire s’était prononcé lors des dernières cantonales, schéma sur le développement durable sur le coeur lors d’une des réunions publiques à Riaillé [12]

Point 4 : Le soutien aux communes, aux associations, aux particuliers dans le suivi de leurs dossiers

Il manque les fourmis et les chats persans aussi... Et quel suivi de dossiers ? Ce ne sont pas les élections au CCAS

Point 5 : Le développement touristique de Vioreau et de la haute vallée de l’Erdre

Ah, du local... Et le tourisme, comment ? On construit des résidences ? On créé des animations pour les jeunes, on construit un camping ?

Alors, vous me direz que les réunions publiques sont aussi là pour préciser les propos des professions de foi. Alors, pour en avoir faite quelques unes auparavant, en général ne s’y retrouvent que les croyants pratiquants, et assez peu les indécis. Donc plouf !

Vous l’aurez compris, je ne voterai pas pour ces candidats :)

J’ai reçu hier la profession de foi de Bruno Chevalier, candidat MRC avec Liliane Delblond (PRG) en suppléante. J’ai aimé le slogan "République et Laïcité", ce qui ne sera pas un gage sur le canton, car plutôt conservateur et plutôt de tradition catho non laïque [13]. Bref. Autre point positif : on aborde la question de la réforme territoriale dans la profession de foi. Cette réforme scélérate de notre (pas) cher nabot présidentiel. Même si on peut penser à une réforme des empilements territoriaux, Sarko 1ier, empereur de la France depuis 2007, l’a pensé tout seul et au sabre [14], dans un souhait de recentralisation des pouvoirs et un éloignement de la chose publique ("Res Publica" pour les latinistes) des citoyens. Ensuite, les candidats énoncent des souhaits de priorités concernant les solidarités, l’éducation, les routes, la culture et l’environnement. A chaque partie, 2, 3 ou 4 propositions plus ou moins concrètes. Point de bilan puisque Bruno Chevalier n’est pas sortant. Et sauf erreur de lecture, ni le MRC, ni le PRG n’ont d’élu à l’heure actuelle au conseil général de Loire Atlantique. L’enjeu est de taille, les probabilités faibles, mais ouvertes puisqu’il n’y a pas de candidat PS (On l’abordera après). La dernière page est un rappel chiffré et qualifié des données du canton... Sauf qu’on les connait... :)
Pour moi, au delà du programme, il y a trois fautes : Bruno Chevalier est chasseur, adhérent d’une association de chasse du Pays d’Ancenis. Puis, on ne sait pas où il habite, même si il n’y a pas d’obligation d’habiter sur place, j’aime des élus en prise avec le terrain [15]. Enfin, dans la continuité, sa suppléante est de Saint Herblain... Pas sur le canton !

D’autres infos complémentaires sur le site de Ouest France...

Je n’ai pas reçu d’autres professions de foi. Elles arriveront prochainement à coup sûr. Mais pour les autres déclarés, voici quelques commentaires...

- Hervé Lubert et Sandra Bureau : représentant l’opposition à la majorité sortante, il représente la droite gouvernementale pour partie. Monsieur Hubert est l’ancien maire de Joué jusqu’en 2008, mais est toujours conseiller municipal et siège à la Compa [16].
Sandra Bureau est loin d’être une perdrix (Pour varier du perdreau). Conseillère municipale de Riaillé sous l’ancien mandat de Patrice Chevalier [17], candidate aux législatives de 2007, conseillère régionale depuis 2010, elle est militante du MPF de Philippe De Villiers. Tradition, religion et ordre moral au programme ! En même temps, elle est constante dans ses engagements !

Dois je préciser que je ne voterais pas pour eux ? :)

- Pedro Maia et Juliette Bisson se présentent sous l’étiquette PCF / Front de gauche. Je n’ai à l’heure aucune autre information que les âges et les activités : 32 ans, employé pour Monsieur Maia, et 24 ans, en formation d’assistante de vie pour Juliette Bisson.
Mon petit doigt m’a dit qu’ils étaient soutenus par le PS sur le canton. N’ayant rien dans les mains, je voudrais confirmation. Ceci serait cohérent puisqu’ils sont issus de la majorité départementale, et clairement contrairement à d’autres, et qu’il n’y a pas de candidat socialiste sur le canton. A vérifier

- Laurent Saliou : Candidat Europe Ecologie, je n’ai pas d’information ni sur lui, ni sur sa suppléante Odile Arru [18]. Sur lesite d’Europe Ecologie pour les cantonales, Riaillé n’y est pas [19] ... Et le site de Laurent Saliou est en rideau... Concernant la page du programme des cantonales pour Europe Ecologie, le programme est sympa, mais de fait, n’est pas rattaché aux cantons, voire même n’est pas rattaché à celui de Riaillé... De fait :) ...

Et aux dernières nouvelles, l’extrême droite n’est pas représenté... En tant que telle en tout cas, certaines idées sont quand même présentes...

Pour ma part, et comme toutes les élections, je ne vote pas pour des personnes, je vote pour des programmes et des idées. Charge à moi de vérifier, et sanctionner éventuellement, la non application du programme. Mais le programme est une compilation d’idées, réflexions et propositions issus de l’expérience, de la réflexion et des remontées de terrain d’un collectif de militants et d’élus. Or, pour faire un programme, il ne faut pas être tout seul...
Mon choix ira donc aux candidats de partis politiques de gauche. Après, ils devront se retrouver clairement sur le bilan de la majorité sortante, tout en étant critique sur les objectifs non atteints.
Reste la question épineuse de l’aéroport Notre Dame des Landes, casus belli pour moi. Je n’en veux pas... Pas du tout... Mais ce n’est pas une condition suffisante pour voter pour un candidat qui se revendiquerait d’une opposition à NddL, toutefois.

Et vous, qu’en pensez vous de tout cela ?


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

[1Ce qui est le cas là

[2Dans les deux sens d’ailleurs

[3Oui, je suis partial et alors ?

[4A vérifier

[5Dans le sens "fraîchement né"

[6Pas très développement durable tout cela !

[7Donc pour moi, de droite, car l’indépendance en politique, c’est de droite. Quand on est de gauche, on le dit !

[8Sans dire que cela n’est pas lui le rédacteur

[9Merci de croire un militant des services à la personne

[10Pas de suffrage direct, rappelons le

[11Le dernier joujou à la mode en campagne !

[12J’y étais, c’est moi qui ai posé la question :)

[13Rappelons nous Joué sur Erdre et le crucifix

[14et au goupillon de temps en temps

[15C’est ce qui fait la force, à juste titre, de Patrice Chevalier d’ailleurs

[16Lui aussi, c’est un perdreau

[17Eh oui, il a fait liste commune avec la pire des droites !

[18Sauf quelques signatures de pétition :)

[19 !!!!


8 Messages

  • Intéressant cet article, comme tu te poses des questions aussi existentielles que celle de savoir ou j’habite. J’y répondrai tout simplement : J’habite Nantes depuis 1991 et mon entreprise est installé à Thouaré sur Loire depuis 2000. Comme mon activité professionnelle m’oblige à être en permanence connecté avec le monde et que de surcroit je travaille dans le transport maritime, ayant été directeur commercial pendant 10 ans d’une compagnie maritime locale, La Compagnie Morbihannaise et Nantaise de Navigation, mon lieu de résidence c’est imposé de lui même. De plus je suis aussi professeur vacataire à l’IUP Banque Finance Logistique Maritime de Nantes ; mais juste retour aux sources j’ai été accueilli en arrivant en Loire Atlantique de ma Normandie natale par un parent vivant à Teillé et décédé depuis. Malheureusement je ne ferais pas naviguer de bateaux sur le Donneau, le Don ou l’Erdre (quoique l’Erdre, au sud de Nord Sur Erdre, j’y songe !)
    Voilà pour mon cursus.
    Par ailleurs, je ne pense pas que l’immersion dans le terroir et le fait d’être maire donne un brevet de compétences préparant à la mission de conseiller général, les missions se sont complexifiées avec la décentralisation et le gros du boulot est fait par une présence effective au CG44 à Nantes pour veiller à une saine répartition des dépenses publiques, qui souvent pourraient être qualifiée de saupoudrage tant il faut faire plaisir aux élus locaux et autres vassalités. Le CG44 consacre 52.26 % à l’action sociale avec deux défits majeurs : le vieillissement de la population et la précarisation de l’emploi avec donc deux volets d’aides qui me paraissent prioritaires l’APA et le RSA. Pour avoir "monter" deux dossiers d’APA pour des proches la tâche est complexe, longue et souvent humiliante pour les personnes dépendantes ; en ce qui concerne le RSA sa mise en oeuvre n’a pas donné les résultats escomptés et les effets de seuil sont tels que le volet insertion est négligé et négligeable.
    Dans un conseil général, le poids de la techno structure est telle qu’il faut des vrais "politiques" ayant une vision et une hauteur de vue, et une vraie approche républicaine pour l’intérêt général et contre le saupoudrage. A ce titre un conseiller général sans étiquette n’appartenant ni à la majorité départementale ni à l’opposition et n’ayant donc aucune délégation ne me paraît pas propice à faire bouger les lignes.
    La quadrature du cercle sera de rendre les mêmes services à la population avec une baisse prévisible des recettes et principalement des dotations de l’État gelées jusqu’en 2014, date d’application de la réforme "scélérate" dite territoriale, véritable recentralisation, sur laquelle nous avons, politiques, un devoir d’explication. Je regrette qu’il y ait si peu de monde dans les réunions publiques ou comme tu dis des supporters, car une campagne est une véritable possibilité de débats.

    Amitiés citoyennes,
    Bruno Chevalier
    MRC 44

    Voir en ligne : http://mrc-44.over-blog.com

    repondre message

  • Au fait ton lien wiki MRC renvoit sur une définition n’ayant rien à voir avec notre mouvement
    le "vrai" lien wiki est http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_r%C3%A9publicain_et_citoyen mais comme wiki est incomplet ou ignare mieux vaut renvoyer sur le site officiel http://www.mrc-france.org/

    Amicalement
    Bruno

    repondre message

  • Mes estimations fe vote ! 20 mars 2011 09:59, par Guillaume

    Nous ne sommes pas allés voter encore. Voici ce que je pense qu’il va se passer aujourd’hui :

    - Hervé Lubert va faire 38%
    - Patrice Chevalier va faire 28%
    - Bruno Chevalier va faire 6%
    - Pedro Maiia va faire 19%
    - Laurent Saliou va faire 7%

    Le vote blanc va faire 2% et l’abstention va faire 45%.

    Ce qui fera que, selon les pronostics ci dessus, Patrice Chevalier passerait au deuxième tour en récupérant les voix de gauche, Lubert ayant fait le plein au 1ier (C’est le risque des stratégies de rassemblement dès le premier tour).

    Mais ce n’est qu’une analyse matinale ex nihilo. Mon interrogation reste la mobilisation de l’électorat de droite, du CPNT au FN, en passant par le centre, comment vont-ils aller voter, car il y a risque que Lubert puisse passer dès le premier tour !

    A suivre...

    repondre message

  • Les "Chevaliers" des cantonales 2011 de Riaillé... Et les autres ! 21 mars 2011 11:56, par Branchereau Marie-Annick

    Bonjour,

    Il est bien dommage que vous ne vous soyez pas renseigner à propos de Laurent Saliou et d’Odile ARRU. Ce sont deux candidats bien connus dans le canton de Riaillé car très actifs et depuis longtemps. Cela aurait permis de ne pas faire d’erreur d’approximation quand à leur résultat.

    repondre message

  • Bonjour,
    Raté pour le pronostic. Peut-être ne connais-tu pas beaucoup le canton ?
    Laurent Saliou est natif de Riaillé. Très impliqué dans la vie associative sportive et culturelle (président de l’OIS, Il participe en ce moment à la préparation d’un festival de théatre) Il est aussi adjoint au maire.
    Pour ma part, je suis aussi du canton. Je me suis présentée en 1998 sous l’étiquette verte aux cantonales et avait fait un score de 15% si je me souviens bien). J’ai aussi beaucoup milité au sein d’associations locales (environnement, parents d’élèves, droits de l’homme, culture...). J’ai fait partie du collectif qui en son temps a fait décrocher le crucifix de la salle des mariages de la commune de Joué Sur Erdre, milité pour l’ouverture d’une école publique à Joué Sur Erdre (gagné au TA pour abus de pouvoir sur une décision de la municipalité de l’époque d’interdire certains arrêts de car scolaire aux enfants fréquentant le public), et puis pris un peu de repos...
    Nous n’avons pas ouvert de blog sur Internet parce que nous préférons passer notre temps à la rencontre des gens plutôt que devant un écran informatique. Un militant m’a prévenu de ce blog, c’est la raison pour laquelle je laisse ce petit message, je n’en laisserai pas beaucoup plus.
    Une autre chose, Laurent m’aurait volontiers laissé la candidature, mais je préférais le soutenir et prendre la place de suppléante.
    Nous serons heureux de te rencontrer à notre réunion publique jeudi à Pannecé.
    Cordialement
    Odile Arru

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »