mercredi, 23 septembre 2020|

5 visiteurs en ce moment

 

Avec le Centre des Jeunes Dirigeants et Acteurs de l’Economie Sociale (CJDES), faire émerger les projets de demain, ensemble !

Date de publication :
Mots clés :

Il y a 10 ans, j’ai croisé la route du Centre des Jeunes Dirigeants et Acteurs de l’Economie Sociale (CJDES). Forcément. Même si à l’époque, je n’étais qu’un petit acteur de l’ESS, je travaillais à la Mutualité Française des Pays de la Loire. Je n’étais qu’adhérent du CJDES. Et j’ai pu aller à une assemblée générale. Le seul que je connaissais vraiment était Patrick Jacquot, Président de la Mutuelle des Motards. Il m’a fait connaître le délégué régional des Pays de la Loire, un certain Cyrille Chrétien.
De cette rencontre, dans un premier temps, peu de choses en est ressorti. Mais après, vous connaissez la suite. J’ai sollicité Cyrille pour devenir Président de Ressources Solidaires et cela dure depuis quelques années.

J’ai toujours suivi le CJDES, car pour moi, il est le seul lieu démocratique et ouvert de l’ESS qui permette le vrai brassage des familles. Et au delà, le seul à tenir une ligne d’une économie sociale et solidaire de transformation sociale, sans tomber dans le gauchisme prépubère comme certains l’aimerait à la voir. Sans tomber non plus dans l’angélisme, car le monde des bisounours n’est pas non plus un élément de compréhension de notre secteur !

Le CJDES est né en 1985 de la volonté de dirigeants de l’économie sociale de mettre en commun les expériences et compétences. Le CJDES est soutenu par des entreprises, des institutions publiques et des adhérents engagés autour d’une conception moderne, pragmatique et solidaire de l’économie sociale. Son rôle d’observateur et de créateur d’émergences solidaires le conduit à veiller au renouvellement des générations.

Que dire de plus ?

Le CJDES est un lieu ouvert à la réflexion collective en-dehors des mandats et des fonctions représentatives de chacun. Il réunit des profils aussi divers qu’enrichissants : jeunes, dirigeants et acteurs de l’économie sociale, Pouvoirs publics… Son Conseil d’Administration, est constitué de personnalités issues de tous les horizons : mutuelles, associations, coopératives, entreprises d’insertion… etc.

Et oui, il nous faut préparer le renouvellement générationnel. Et surtout chez les cadres et les dirigeants, au risque de voir se banaliser les fonctions stratégiques de nos entreprises, ne faisant reposer la continuité que sur la simple technicité et non le partage culturel d’un minimum de valeurs communes.

"Repenser la société, l’économie, l’entreprise au service de l’humain tout en mobilisant une nouvelle génération pour faire de l’économie sociale un modèle de référence"

tout en ambitionnant...

"Celui de donner les clés de compréhension et d’analyse aux citoyens et aux organisations pour leur permettre d’être acteurs de la construction de leur environnement, grâce à un collectif d’individus et des partenaires puissants qui partagent nos valeurs."

Utopique ? Peut être ! Réalisable ? Probablement ! En tout cas, j’ai décidé d’y apporter ma contribution à ma hauteur. Je suis entré auconseil d’administration à la dernière assemblée générale et je compte y apporter ma modeste pierre.


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »