lundi, 1er mars 2021|

4 visiteurs en ce moment

 

Libérons l’éléphant ! Pour que Fralib vive ! Boycottons Unilever !

Date de publication :
Mots clés :
  • Capitalisme
  • Fralib
  • Unilever

  • Non, je ne parle pas de l’image (délirante) qu’a utilisé un ancien ministre socialiste (sic) pour qualifier l’éducation nationale. Non, je ne parle pas non plus de l’éléphant nantais que j’ai en face de mon bureau sur l’Ile de Nantes. Il s’agit tout simplement du symbole du thé Eléphant, propriété du groupe Unilever.

    Le 28 septembre 2010, Unilever a annoncé le projet de fermeture de Fralib, une usine située à Gemenos, en Provence. Les salariés et leurs organisations syndicales CGT et CFE-CGC décident alors d’occuper l’usine pour le maintien de l’activité et ses 182 emplois.

    Depuis 3 ans, les Fralib tiennent Unilever en joue et continue à porter un projet alternatif de SCOP pour reprendre la production, qui, pour eux, n’est pas condamnée. D’ailleurs, en septembre, ils ont même fait repartir les machines pour préparer une production pour la fête de l’humanité...

    A l’arrêt depuis 3 ans, le cœur de l’usine de production de thé et d’infusions de Fralib de Gémenos bat à nouveau depuis lundi

    Les syndicats et les partenaires suivant le dossier appellent à une journée de boycott des produits Unilever le 07 décembre ! Unilever (chiffre d’affaires 2012 : 51 milliards d’euros ; profits nets : 5 milliards) veut détruire leur savoir-faire et leur collectif. Devant cette intransigeance, les Fralib avec leurs syndicats CGT et CFE-CGC ont appelé les consommateurs à boycotter toutes les marques du groupe Unilever, à commencer par LIPTON.

    Pour reconnaitre les produits Unilever, rien de plus simple ...

    3 ans de lutte pour le maintien de l’outil industriel et des emplois
    APPEL POUR UNE JOURNÉE NATIONALE DE BOYCOTT DES MARQUES UNILEVER

    Le 28 septembre 2010, le groupe UNILEVER a annoncé son projet de fermeture du site FRALIB à Gémenos (13). Depuis 3 ans, les salariés, luttent contre cette décision totalement injustifiée. Ils ont démontré à plusieurs reprises que l’argumentaire économique avancé par la direction était fallacieux. Le groupe UNILEVER a tous mis en oeuvre pour plomber l’usine de Gémenos et délocaliser la production de la marque Eléphant en Pologne, marque pourtant vendue exclusivement en France. La direction a présenté 3 procédures visant à fermer le site et 3 fois les PSE ont été annulées par la justice française !

    UN PROJET DE SCOP…

    Le projet prévoit de reprendre l’activité de l’usine en Scop avec la volonté de respecter l’environnement, les consommateurs et de développer les productions locales et nationales. Il prévoit de revenir à une aromatisation naturelle, un approvisionnement en produits issus des filières courtes auprès des producteurs ou groupements de producteurs locaux, de recréer des partenariats permanents avec les producteurs en Provence. Leur combat est de recréer toute la chaîne d’approvisionnement et de commercialisation au plus près des consommateurs, qu’Unilever a démantelée dans les années 2000. Pour cela, le groupe Unilever doit assumer ses responsabilités, notamment en cédant la marque « Eléphant » et des volumes de production, permettant une véritable relance de l’activité industrielle.

    … BLOQUÉ PAR UNILEVER !

    Bien que la justice ait annulé par trois fois le PSE injustifiable et que tous les licenciements ont été annulés, Unilever a cessé de payer les salaires depuis le 1er avril 2013 et refuse l’aide qui relève de sa responsabilité économique et sociale envers la Nation pour lancer le démarrage de la Scop et pérenniser son activité.

    Le thé de l’Eléphant est né il y a 120 ans à MARSEILLE, L’Eléphant est français, en Provence il doit rester.

    APPEL POUR UNE JOURNÉE NATIONALE DE BOYCOTT DES MARQUES UNILEVER

    LE SAMEDI 7 DÉCEMBRE 2013
    Le Comité national de soutien et de lutte aux Fralib à partir des nombreuses initiatives qui se sont développées par de nombreux associations, syndicats, partis politiques, personnalités et élus locaux, départementaux, régionaux et nationaux, collectivités territoriales, comités d’entreprise et organismes équivalents, souhaite organiser dans les prochaines semaines une journée nationale, que nous vous proposons le 6 décembre 2013 de boycott de tous les produits d’UNILEVER pour exiger :
    - Le maintien de l’activité et des emplois à Gémenos.
    - La cession de la marque Eléphant et des volumes de productions,
    - Que le Groupe UNILEVER assume pleinement ses responsabilités en créant les conditions de la mise en oeuvre du projet alternatif porté par les salariés et leurs représentants consistant au redémarrage de l’entreprise en SCOP (Société Coopérative et Participative).

    Une pétition de soutien à l’appel est en ligne et des événements se dérouleront ce jour là.

    Signez la pétition !

    Nous, personnalités représentatives de diverses sensibilités, organisations et réseaux du mouvement social, politique et intellectuel, avons décidé, en soutien à l’appel des salariés de Fralib, de lancer la mobilisation citoyenne le 7 décembre prochain.


    Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

     
    A propos de Le blog de Guillaume
    Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
    En savoir plus »