dimanche, 24 janvier 2021|

2 visiteurs en ce moment

 

« Les femmes et les hommes ont par nature des rôles différents dans la société. Si l’on gomme ces vérités, les enfants n’auront plus de repères. »

Date de publication :
Mots clés :
  • Pierre Yves Bulteau

  • L’identité féminine ou masculine repose-t-elle sur les seules données biologiques ? Dire cela enferme les femmes dans un rôle reproductif. Comme si la différence biologique déterminait des différences sociales. L’émancipation sociale puis économique des femmes fait partie intégrante des conditions essentielles au progrès de la société. Le modèle de l’épouse restant au foyer pendant que le mari part gagner de quoi faire vivre la maisonnée n’a jamais été immuable, malgré ce que voudrait faire croire l’extrême droite. Les « rôles définis » de chacun n’ont jamais cessé d’évoluer, cela se mesure pas exemple au vu des exploits sportifs féminins... Pour autant, les avancées formidables du siècle dernier en matière de droits de la femme [droit de vote, droit à la contraception, droit de divorcer, droit de disposer librement de son argent, etc.] ne doivent pas être considérées comme un acquis définitif : les obstacles mis à l’effectivité des droits sont nombreux et les risques de régression
    toujours présents. Le combat, sur ce plan, n’est donc jamais fini et doit donner aux femmes, comme aux hommes, le choix de mener leur existence comme ils l’entendent, notamment grâce à l’accès à la connaissance et à tous les ressorts de la citoyenneté. Cela pour continuer d’inventer leur vie.

    L’égalité hommes-femmes, un principe qui s’apprend à l’école

    Ce dernier est prévu par la loi française depuis 1989 et son article L 121-1 du code de l’éducation. Il y est clairement stipulé que « les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d’enseignement supérieur [...] contribuent à favoriser la mixité et l’égalité entre les hommes et les femmes [...] Ils assurent une formation à la connaissance et au respect des droits de la personne ainsi qu’à la compréhension des situations concrètes qui y portent atteinte ».

    Cette politique d’éducation à l’égalité est l’un des principes fondamentaux de l’Union européenne. Elle demande aux États membres de le transcrire dans leurs législations par des actions diverses et de sensibilisation à l’école par le biais d’activités pédagogiques évoquant la lutte contre les stéréotypes sur les femmes et les hommes.
    « Voilà ce que les études sur le genre, ou les rapports sociaux de sexe, apportent à l’éducation des filles et des garçons : l’ouverture des possibles, l’égalité des choix et
    le respect de la personnalité de l’enfant. »
    Rien à voir avec ce prétendu enseignement de la « théorie du genre » dont bruissent les réseaux sociaux de l’extrême droite.


    Les 73 affirmations relatées et contrecarrées dans ce livre ressortent de conversations quotidiennes, trouvent de l’écho chez les salariés, les jeunes et les milieux populaires.
    Dans une France et une Europe traversées par une crise sociale et économique aigüe, l’extrême droite et son parti en France, le Front national, sont de plus en plus compris comme un parti de protestation contre l’iniquité social qui serait capable de réaliser une partie des promesses non tenues par les gouvernements successifs. De plus en plus de citoyens s’interrogent sur ces propositions, certains reprennent, souvent sans le savoir, des idées fausses. D’autres se demandent comment défendre au mieux les valeurs de la République.
    Aujourd’hui, pour faire reculer l’extrême droite, il ne suffit plus de dénoncer ses dérives antirépublicaines, de combattre un clan et un parti politique, tout comme de s’en tenir à la posture de l’antifascisme.
    Il faut s’atteler à combattre les idées fausses qui contaminent insidieusement nos discours, en les contrecarrant une à une.


    Extraits de l’argumentaire du livre "En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite" de Pierre-Yves BULTEAU


    Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

     
    A propos de Le blog de Guillaume
    Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
    En savoir plus »
    Fils de nouvelles RSS