jeudi, 28 janvier 2021|

6 visiteurs en ce moment

 

Les chasseurs sont nos amis...

Date de publication :
Mots clés :
  • Humour

  • Vous le savez, j’aime bien les bêtes... Et j’aime forcément moins ceux qui les piquent, canardent, empoisonnent, ...

    Alors, je m’étais déjà attiré les foudres des amateurs de corrida, d’ailleurs de façon bête, car je mettais en avant certaines formes de corrida et d’autres, je les clouais au pilori de la bêtise culturelle humaine. Et là, je sens que je vais me faire des copains chez les chasseurs...

    Il y a peu, je revenais de faire mes courses. Je traverse la forêt autour de Bonnoeuvre, et là, je passe devant un panneau de signalisation... Attention [1]... Je ralentis... Des travaux ? Des promeneurs à pied ? A vélo ? Un troupeau de vaches échappées de leur pré ? Un deuxième panneau, quelques mètres plus loin apportera la réponse...

    Le panneau n’est pas dénué d’humour, preuve que les chasseurs en ont... de l’humour... Les gibiers apprécieront ma position de façon relative...

    1. Osons le jeu de mots "chasse en cour"... "chasse en cour", "chasse à cour"... oh... Drôle... Humour... Rire ;
    2. Le dessin illustre deux sangliers en train de courir... Là, le message des chasseurs est clair : "amis automobilistes, au détour d’un arbre, vous pouvez entrer en collision avec un ou deux sangliers et donc avoir un accident... Attention !"...

    Mais moi, comme je suis un anti chasseur primaire, l’humour, je le vois ailleurs... L’humour, je le vois dans le dessin du danger représenté par les sangliers. Oui, certes, un sanglier est un danger, car l’adulte mâle pèse entre 80 et 200 kg, et lancé à pleine vitesse, les carrosseries des autos, motos, camions et tracteurs s’en souviennent.

    Mais qui est le danger ? Le sanglier qui n’a rien demandé et à qui on impose de traverser dans les passages pour "piétons animaliers" sur les routes ou le chasseur avec son fusil qui tue par accident tous les ans ? Environ 250 accidents de chasse par an !!

    L’Office National de la Chasse a publié son rapport annuel sur les accidents de chasse. Au cours de la
    dernière campagne, 240 accidents ont été enregistrés (80 légers, 120 graves et 40 mortels), contre 259
    pour la saison précédente. Cette baisse, serait réjouissante si elle pouvait se poursuivre tous les ans.
    Les résultats ne sont pas vraiment satisfaisant, le nombre d’accidents mortels est resté pratiquement le
    même. Extrait du rapport annuel de l’Office Nationale des Forêts

    Et puis la phrase du panneau appelle à une vigilance collective... Au delà de la nécessaire vigilance que l’automobiliste doit avoir parce qu’il roule sur la chaussée... Devons nous en plus prévoir qu’un sanglier, dérangé pendant sa sieste ou son repas [2], surgisse sous les roues alors que ni lui, ni nous, n’avons demandé quoi que ce soit !!??

    Alors, pour conclure, les chasseurs ont de l’humour... Autant d’humour que beaucoup d’autres organisations qui inversent la responsabilité qu’ils ont et la retournent vers les autres, souvent premières victimes...

    Non, décidément, les chasseurs ne sont pas mes amis...


    Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

    [1Panneau triangulaire, point d’exclamation noir sur fond jaune

    [2voire pire !! Ou mieux, pour le sanglier !


    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

     
    A propos de Le blog de Guillaume
    Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
    En savoir plus »