dimanche, 29 novembre 2020|

1 visiteurs en ce moment

 

Le machisme parlementaire en pleine action !


Hier, pendant les questions au Gouvernement, les parlementaires ont sifflé la Ministre Cécile Duflot. :-O

Les hétérosexuels moyens [1] sauront trouver en Madame la Ministre, une jeune et jolie jeune femme, que le commun des mâles pourrait à l’occasion siffler pour manifester un intérêt physique et romantique...

Mais là, point de dragouille !

Non non, il s’agit de rigueur vestimentaire ! Eh oui, ces parlementaires persiffleurs n’ont pas trouvé en Cécile Duflot un "objet" [2] de sensualité, que la testostérone aurait pu aviver avec les premiers rayons de soleil. Non non, il s’agissait de huer, rabrouer, commenter la tenue vestimentaire de Madame Duflot. Et comme vous pouvez le voir, il s’agit vraiment d’une tenue provocante ! Point de clous, de cuir, de mini jupe, de décolleté, de chaînes pendouillantes ou autres artifices provocateurs. Rien. Rien qu’une jolie robe d’été aux couleurs chatoyantes et fraiches.


Cécile Duflot huée par les députés UMP par LeHuffPost

Avant même sa prise de parole, des sifflets s’échappent des rangs de l’UMP, clairement dirigés vers la robe blanche à motifs bleus de la ministre. Un comportement qui indigne le président de l’Assemblée Claude Bartolone et Cécile Duflot elle-même, qui jette un regard noir vers les bancs de la droite avant d’entamer son intervention : "Mesdames et messieurs les députés, mais surtout messieurs visiblement..." FranceTv infos

Merci au Président de l’Assemblée Nationale d’avoir réagi, même si, de mes profonds souvenirs, le sieur Bartolone n’était pas le dernier à dégainer l’arme sexiste pour rabaisser Ségolène Royal en son temps. "Autre temps, autres moeurs" dirons nous ! Bref...

Alors, de deux choses l’une. Soit certains parlementaires ont besoin de lunettes pour qu’ils puissent mieux voir que Madame Duflot était habillée tout à fait correctement, avec goût, même si elle a rompu avec le gris/noir de rigueur orthodoxe parlementaire. Soit ces mêmes parlementaires sont des abrutis machos coincés et ringards qui ne peuvent contenir leur testostérone devant une dame, fusse t elle Ministre !

Je pencherais bien pour la deuxième solution... Ce qui est rassurant, c’est que Madame Duflot n’a pas semblé perturbée par cette élan machiste.
Je n’ai jamais apprécié la femme politique Duflot, même quand j’étais chez les Verts. Mais j’apprécie encore moins le machisme. On peut dragouiller, draguer, aimer les femmes, le dire, mais toujours dans les limites du respect de l’être humain. Surtout quand on représente la nation... Mais visiblement, nos parlementaires n’en sont pas à leur premier fait d’armes !

Pour continuer la réflexion :
- "Sexisme ordinaire à l’Assemblée" (JDD du 15/06/11) [3]
- "Le machisme s’invite sur les bancs de l’Assemblée nationale" (France TV info)


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

[1Comme moi

[2désolé, c’est au sens transitionnel qu’il faut prendre le mot

[3A lire, c’est affligeant !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »