mercredi, 30 septembre 2020|

6 visiteurs en ce moment

 

L’enfer est pavé de bonnes intentions : l’ETHANOL E10


On ne peut pas agir sans qu’il n’y ait de conséquences. C’est le principe de l’approche par système, plusieurs éléments d’un tout sont imbriqués et interagissent ensemble. Quel rapport avec mon titre ?

L’E10, de son nom complet, SP95 E10, est un carburant pour les véhicules des professionnels et particuliers. Alors que notre SP95 contient àl’heure actuelle environ 5% d’éthanol (Carburant issu de l’agriculture [1]), l’E10, comme son nom l’indique, en contient 10%. En mécanique, comme dans beaucoup d’autres domaines, on ne peut changer un mélange dans ses proportions sans conséquences, surtout quand ce mélange contribue directement àl’explosion libératrice d’énergie, et donc de mouvement [2]. Et surtout quand la proportion arrive àce niveau de 10% !

La prise en compte environnementale est une bonne chose, je le dis, répète et l’affirme. On ne peut pas continuer àvivre comme nous le faisons. Et l’arrivée de véhicules et produits moins polluants va dans le bon sens de la société. Est ce que cela suffira ? C’est un débat qui permet de caler (et bouger) le curseur que la société elle même souhaite mettre, en fonction des rapports de force politique. Mais elle a des conséquences. Pas la peine de passer en revue la liste des modifications apportées au quotidien pour une meilleure prise en compte des dégâts provoqués par l’homme sur son environnement, elle serait trop longue. Revenons ànotre carburant !

Depuis l’invention du moteur àexplosion, les chercheurs ont tenté d’améliorer les performances des carburants, aussi bien en terme énergétique qu’en terme d’impact environnemental depuis quelques années. On sait qu’un moteur àexplosion pollue. Le nier serait crétin ! Rouler en voiture, moto, cyclo, camion ou bus pollue dès lors que nous utilisons un véhicule àmoteur àexplosion. L’impact environnemental se calculera ensuite selon les rejets chimiques après explosion, le nombre de personnes transportées [3] et sa capacité àêtre recyclé [4].

L’E10 arrive de plus en plus dans nos stations services, remplaçant le SP95 que nous connaissions. On le trouve àcôté du SP98 [5], carburant « Â cocorico  », créé par les pétroliers en France pour garder un marché captif [6]. Sauf que … L’E10 est plus pauvre en essence que précédemment. Et un mélange plus pauvre entraîne des conséquences sur l’explosion et sur la mécanique : échauffement des pièces [7], risque de transformation en acide formique [8] qui attaquera l’aluminium et le magnésium des moteurs et risque d’oxydation de certains métaux. En fait, grosso modo, pour rouler avec de l’E10, il faut que le véhicule soit prévu pour. Compréhensible me direz vous ? Oui, sauf qu’ils ne le sont pas toujours ! Pour les voitures, je ne sais pas, mais pour les motos, les premiers sondages donnent des résultats hallucinants ! En se basant sur les enquêtes de Moto Magazine et de la FFMC 35, aucune marque àpart harley Davidson [9] n’accepte l’E10. Ces réponses sont àmesurer, car en fait, dans les maisons mères, au mieux on répond, au pire, on ne sait pas. Et dans les concessions locales, on se réfère aux … maisons mères ! D’où un joyeux cafouillage ! Même BMW, souvent en avance sur les questions environnementales de ses véhicules, dit que ses véhicules ne sont PAS compatibles !! Tous sont par contre compatibles avec le SP98, ce fameux carburant franco-français. Je le répète, je ne sais pas pour les voitures …

Alors... Que dire ! Que pour des raisons environnementales acceptables socialement, on va flinguer nos moulins !? Non, bien entendu. Alors que faire ? Visiblement, la question dérange, car les réponses sont difficiles àavoir et même le travail d’enquête sérieuse de Moto Mag n’a pas réussi àfaire ressortir une vraie ligne claire et précise de la part des constructeurs [10]. Pourtant, l’E10 existe ailleurs, et même souvent depuis longtemps. Comment nos véhicules n’ont pas pu être prévus pour ? Car l’E10 bouffe les plastiques et les durites si ils ne sont pas prévus pour ! Je suis pourtant enclin àécouter d’une oreille attentive les propositions pour améliorer mon empreinte écologique, pour améliorer la protection de la planète ... tout en gardant des espaces de liberté individuelle égoïste, la moto en étant un. Mais comment peut on nous faire avaler cette couleuvre ? « Â Mettez de l’E10 dans votre moteur, vous améliorerez la planète !  ». Et les risques pour mon véhicule, objet de transport [11] et de passion ? « Â Ah, y’en a ?? Voyez votre constructeur !  »...

Donc, quoi faire ? Pour ma part, j’ai tenté une fois l’E10 car je n’avais pas le choix. Rien de particulier, la R1150rt a fonctionné normalement, sans à-coups, sans perte de puissance, sans « Â Ã©trangetés  »... Mais ce n’était qu’une fois, peut être que le risque exposé ci dessus vient avec une utilisation prolongée. Ceci dit, le site officiel sur l’E10 accepte ma moto [12] ! D’où vient cette info ? Et puis, je n’ai pas la conduite sportive, ni un véhicule hyper pointu comme peuvent l’être certaines motos … Que dire !? Qu’exceptionnellement, je peux en mettre...? Probablement. Par contre, une chose est sà»re, elle n’aime pas le 98. La faute au pot catalysé ! Mais la R1100rt n’est pas catalysée et elle n’aime pas non plus... Le mieux reste le SP95 (à5%)... Et il est amené àdisparaître...


- Tous les billets de Moto Magazine ici ...
- Définition de wikipedia de l’essence... Très instructif !
- Lesite officiel et gouvernemental du carburant E10 ...
- Le communiqué de presse de la FFMC : "E10 : les motards en panne sèche !"


Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

[1Le SP95-E10 (sans plomb 95 contenant 10% d’éthanol) est un type de carburant sans plomb distribué en France depuis le 1er avril 2009. Il est àterme destiné àremplacer le SP95 traditionnel (sans plomb 95 à5% d’éthanol). Il a été autorisé par l’arrêté ministériel du 26 janvier 2009. Il est vendu jusqu’à3 centimes moins cher au litre que le SP95. L’utilisation du SP95-E10 entraîne une surconsommation de l’ordre de 1 à2% du fait de la teneur énergétique inférieure de l’éthanol par rapport au sans-plomb.

[2Dois je rappeler que l’explosion du mélange essence / air après étincelle de la bougie permet la compression dans le chambre, et donc le mouvement de bas en haut du piston, lui même faisant tourner l’axe de transmission primaire ? Non hein...

[3Le taux d’occupation du véhicule également !!

[4Il y a sà»rement d’autres critères, mais je vois ceux làcomme principaux et pédagogiques

[5L’essence sans plomb 98 est plus détergente que l’essence sans plomb 95 et se révèle plus corrosive, en particulier pour les pièces en élastomères (caoutchoucs). Ces deux carburants contiennent de fortes quantités de composants aromatiques qui sont très toxiques. Il faut donc éviter d’en respirer les vapeurs et ne pas s’en servir comme agent de nettoyage ou de dégraissage.

[6L’essence super sans plomb octane 98 est une invention française destinée aux voitures d’avant 1992 habituées àun fort indice d’octane.

[7surtout par temps froid

[8Oui oui, votre véhicule devient une fourmi !

[9Et seulement àpartir de 2000, avec le passage àl’injection !

[10Moto Magazine de février 2010

[11pour faire les courses, partir en vacances, emmener les enfants àl’école, aller au travail, …

[12Quels sont les véhicules compatibles ? Il est compatible avec 60 % des véhicules essence actuellement en circulation et avec la très grande majorité des véhicules neufs. Le parc automobile essence tendra donc, àterme, àêtre entièrement compatible. Pour les autres véhicules, il est conseillé de continuer àutiliser les supercarburants 95 ou 98, dont la distribution sera maintenue.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Le blog de Guillaume
Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
En savoir plus »