dimanche, 27 septembre 2020|

2 visiteurs en ce moment

 

2 heures de show au 104 par Jello Biafra and the Guantanamo School of Medicine

Date de publication :
Mots clés :
  • Jello Biafra and the Guantanamo School of Medicine

  • Pour la 6ième fois en 5 ans, j’ai vu Jello Biafra sur scène. A cheval sur 2 albums de l’école de médecine de Guantanamo, j’ai encore totalement pris mon panard à écouter ce fou furieux activiste musicien déclamer avec pédagogie et brio ses textes ciselés et ses speech de prédicateur politique ! Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas [1], voici le dernier opus des médecins de Guantanamo. "Shock-u-py" est une chanson sur le mouvement "occupy wall street" que Jello Biafra a largement soutenu.


    Quand ils l’ont joué mercredi soir, l’introduction faite par Jello a précisé les propos. l faut dépasser le mouvement "occupy" en passant du passif à l’actif, en passant du bloquage au sabotage. Le terme "sabotage" n’est pas à prendre comme un appel au terrorisme, mais comme un appel à la résistance.


    Jello Biafra a depuis le début ses 3 marottes (et bien d’autres). Et ils les déclinent dans ses chansons militantes.
    Par exemple, il déteste l’extrême droite et surtout "l’extremedroitisation" des esprits. Il explique simplement que les peuples sont réceptifs aux idées nauséabondes car ils ont peur de perdre leur boulot, leur maison, leur argent par la présence des immigrés alors que ce sont les capitalistes qui détruisent leur argent, leur boulot ou leur maison. C’est illustré par exemple avec la chanson "panicland". Ou encore "Nazy punks fuck off"...


    Les paroles sont explicites... Il est très engagé dans les combats écologiques. Mais pas comme certains écologistes, il défend une écologie qui est l’ennemi du libéralisme, celle qui combat pour protéger les plus faibles. Mercredi, il a sorti un tee shirt de la coordination contre l’exploitation des gazs de schistes (En France). Il a expliqué que la France était plus responsable que les Etats Unis car elle les avait interdit, contrairement aux Etats Unis qui ont accepté leur exploitation depuis longtemps. Ce qui permet d’introduire la chanson (des Dead Kennedys) "chemical warfare".


    Là encore, paroles explicites ! Enfin, son dernier credo classique, c’est l’autérité imposée aux peuples. Jello Biafra en fin politique, se renseigne sur les personnalités politiques du pays dans lequel il joue. Il y a 3 ans, il y avait eu une griffe contre Sarkozy, là, c’est Hollande qui a pris en raillant le "socialiste" qui fait subir l’austérité. Il décline cela en mimant la coupe fiscale sur le plus grand nombre (nous) et une petite levée sur une minuscule partie. Et dans la même veine, il explique que sous couvert d’austérité, on privatise, y compris des secteurs qui ne le devraient pas, comme en Californie, où ils ont privatisé les prisons, ce qui a conduit à des allongements de peines pour des délits mineurs (Plus le prisonnier reste, plus les actionnaires touchent). Et de nous appeler à refuser ces types de privatisation. Illustrée par la chanson "3 strikes"


    Là encore, paroles explicites ! Vous l’aurez compris, aller voir Jello Biafra, c’est en prendre plein les oreilles par ses chansons, mais aussi par ses discours politiques.


    Entre 2 chansons, les introductions en américain sont pointues, pédagogiques (il demande toujours si l’on suit, et la salle réagit), et glissent sur le public pour mieux l’amener à réagir aux premières notes de la chanson ainsi bien amenée ! Le tout, mis en scène par Jello qui vit ses propos par des gestes, il mime, il saute, il harrangue, il joue ses paroles.


    Ce concert m’a permis de retrouver mon comparse de concert biafraien, j’ai nommé Olivier Boigey. Anecdote : le premier concert il y a 5 ans au Nouveau Casino m’a permis de trouver un autre fan, avec qui j’interagis régulièrement sur les réseaux sociaux. Parisien, fan de reggae et de punk, on se retrouve sur les concerts et le virtuel. Là, on a mangé une croûte avant et sommes allés au concert. Lui aussi a sorti son appareil, et a commis des vidéos. Pour vous donner un aperçu de l’ambiance...


    En conclusion : Jello au top aussi, 7 dates en France en 2014. Un concert au dessus de la moyenne des autres, probablement du à une scène à la mesure de la démesure de Jello et une salle avec un bon acoustique (le 104).


    Encore !

    Toutes mes autres photos du concert...


    Mon flux RSS Mon compte twitter Mon compte diaspora* Mon compte instagram Mon compte pinterest Mon compte linkedin Mon compte viadeo Mon blog pro

    [1Et qui tomberaient sur mon blog pour la première fois, car j’en parle régulièrement !


    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

     
    A propos de Le blog de Guillaume
    Ma formation initiale est un parcours supérieur dans les sciences humaines et le travail social, car je place l’humain au centre de toutes mes réflexions et souhaits d’agir.Retour ligne automatique Intéressé par l’insertion professionnelle à l’origine, mon intérêt pour le 19ième siècle et l’émergence (...)
    En savoir plus »